Le sol est l’élément principal de l’aménagement intérieur. Le choix d’un revêtement de sol résistant en bois est une décision importante dont dépend en grande partie le style de décoration. Il est fondamental afin d’obtenir la chaleur. Le style de la maison est une question de goût et un reflet de l’environnement. Les parquets offrent de multiples combinaisons qui permettront de donner une touche d’harmonie.

Comment choisir un revêtement de sol résistant ?

Le parquet est un sol en bois assemblé qui se distingue des autres types de sols en bois par une couche supérieure d’une épaisseur minimale de 2,5 millimètres. C’est un revêtement de sol résistant qui n’absorbe ni les graisses ni les taches de fruits acides et qui résiste aux chocs. C’est un revêtement attrayant, robuste et facile à entretenir.

Filipo Rénovation Parquets à Paris 16 est une entreprise qui propose ses interventions en pose de revêtement de sol en bois pour la décoration intérieure de particuliers et de professionnels. Elle met en œuvre des techniques ancestrales afin de réaliser un très bon travail à des tarifs convenables. Elle propose le savoir-faire d’une équipe de spécialistes depuis de nombreuses années.

Le 16e arrondissement couvre une superficie de 7,91 km2. Elle est localisée à l’ouest de la ville de Paris dans la région Île-de-France. Elle enregistre une population estimée à plus de 168 500 habitants connus par les parisiens. C’est une destination prisée en raison de son stade le Parc des Princes qui est une installation sportive reconnue dans le monde.

Quels types de parquets pour revêtir un sol ?

Le classement des différents types de parquets pour le revêtement de sol résistant en fonction de leur matériau et du type d’installation : parquet flottant en bois naturel, parquet en bois massif et parquet collé.

Le parquet flottant en bois naturel

Le parquet flottant est appelé ainsi, car il n’utilise aucun type de fixation, comme de la colle ou des clous, pour le fixer au sol. L’installation est rapide et propre, sans avoir à retirer les meubles ou à quitter la maison à cause des odeurs ou des vernis, car il est fini. Il est composé d’une surface en bois dur d’environ 3 mm (surface d’usure) et d’une contre-maille en pin qui sert de base stabilisatrice contre la dilatation.

Le placage inférieur est la base du support en pin. Les 3 mm (couche noble) permettent de faire le polissage jusqu’à trois fois maximum pour renouveler son éclat dans le temps.

Le parquet collé

Il est appelé ainsi, car il est collé au sol. Les pièces sont livrées vierges (non traitées), de sorte que le polissage et le vernissage sont effectués une fois le sol posé. Ce parquet est facile à distinguer, car la taille et la coupe des pièces sont normalement irrégulières, ce qui donne lieu à différentes formes, l’une des plus connues étant celle dite en chevron ou en damier. Il est entièrement massif avec des épaisseurs de 8 à 14 millimètres.

Le parquet en bois massif

Le parquet massif est la reine des parquets par excellence. C’est le parquet le plus résistant et durable, ainsi que le plus élégant et noble. Les lames de parquet sont totalement solides avec des épaisseurs qui peuvent varier entre 15 et 30 millimètres, et même plus pour les lames de parquet extérieures. Les largeurs des planches peuvent varier de 60 à 200 millimètres et les longueurs sont normalement irrégulières (cela varie selon la marque).La pose se fait au moyen de lattes (généralement des planches de pin, qui servent de fixations) qui sont posées parallèlement au sol et sur lesquelles la lame de parquet est ensuite clouée. Une fois installée, elle est ensuite polie et vernie.

Les lames de parquet massif sont généralement étanches et conviennent donc aux cuisines et aux salles de bains. Le système de pose est similaire à celui des terrasses conventionnelles installées sur lattes.