Entretenir votre drone

Si c’est votre premier drone, vous avez sûrement des questions sur le nettoyage et l’entretien de l’appareil. Les réponses peuvent se trouver dans le manuel d’utilisation, mais voici quelques conseils pour que vous puissiez bien le nettoyer et l’entretenir.

L’étape de nettoyage du drone

Comme vous utilisez principalement votre drone en extérieur, il est important de bien le nettoyer avant et après chaque envol. Il est important de retirer la batterie lors de cette étape. Pour ce faire, utilisez un chiffon imbibé d’alcool ménager. Lorsque vous nettoyez votre appareil, faites bien attention aux hélices : elles doivent être bien propres. Si vous devez nettoyer l’intérieur de l’appareil, vous pouvez avoir recours à de l’air comprimé pour chasser la poussière. Pour la lentille de la caméra, munissez-vous d’un coton-tige et d’un produit spécifique pour le nettoyage optique.

L’entretien de la batterie et des hélices de votre drone

Dans le guide d’utilisation, vous aurez tout un chapitre dédié à l’entretien de la batterie. Pour prolonger la durée de vie de cet accessoire, il est préférable de respecter les recommandations données par le fabricant. À la première utilisation, suite à l’achat, il est préférable de ne pas faire voler trop longtemps l’appareil, car la batterie n’est pas chargée au maximum. Pour le rechargement, il est conseillé d’utiliser des chargeurs officiels pour éviter d’abîmer la batterie. Pour les batteries de rechange, il faudra les ranger dans un sac spécifique et de les placer dans un endroit ventilé, sec et à l’abri du soleil. Elles ne devront pas non plus être chargées à 100 %.

Certes, la batterie est un élément principal du drone, mais vous ne devez pas non plus négliger l’entretien des autres pièces consommables. Vous devez bien soigner vos hélices : on fait référence ici à l’équilibrage. Des hélices mal équilibrées peuvent provoquer des pannes et ce ne serait pas vraiment agréable si les pannes se produisent lors d’un vol.

Avant chaque vol du drone, ce qu’il faut vérifier

Même si vous avez passé toute une journée la veille de l’envol à nettoyer et à soigner votre drone, il y a encore quelques vérifications à effectuer avant le vol le jour J. Cette procédure de vérification doit être une routine avant chaque envol. Ceci vous permettra de détecter toute sorte d’anomalies qui pourraient vous causer des problèmes pendant le vol. Pour ceci, il faudra contrôler si la batterie est intacte et si les hélices tournent correctement et si elles sont bien propres et bien fixées. Vérifiez aussi que la coque de l’appareil ne présente aucun souci. Pour avoir des images de qualité, il faut également contrôler l’objectif. Vous pouvez même faire un premier test à quelques mètres au-dessus du sol pour vous assurer que votre drone fonctionne correctement.

Si, pendant le vol, vous perdez le contrôle ou si l’appareil chute, la première chose que vous devez faire est de couper les moteurs. Ainsi, votre appareil ne risque pas de faire quelques mètres en plus avant de tomber au sol, et il y a moins de chances que les hélices s’emmêlent dans la végétation. Si vous avez acheté un drone low cost, il se pourrait aussi que votre appareil se casse tout de suite. C’est pour cette raison que des sites tels que www.extremepc.fr/ fournissent un guide d’achat afin d’aider ceux qui envisagent d’en acheter. Ces sites expliquent en détail tous les critères qu’il faut tenir en compte pour prendre la meilleure décision. Ils vous orientent aussi vers les meilleurs modèles qu’offre le marché. Grâce à leurs conseils, vous ne risquez pas de vous tromper.