L’art sous toutes ses formes accompagne depuis toujours l’histoire de l’humanité. Il communique au moyen de figures qui sont aujourd’hui reconnues. Il aide à se décharger et à voir la réalité d’un autre point de vue. La gravure ne fait pas exception, cela peut devenir une très bonne source d’expression. Les différents types de gravure dépendent du support et des matériaux utilisés.

Quels sont les types de gravure ?

La gravure est l’une des plus anciennes techniques d’impression. L’artiste réalise un dessin sur une plaque, une matrice ou une surface rigide qui laisse une empreinte permanente. Les types de gravure sont parfois en bois, en pierre, en acrylique ou en métal. Les plaques d’aluminium ou de cuivre dans ce dernier cas sont souvent utilisées en abondance.

L’Atelier Marbrerie Ernéen est une entreprise de familiale intervient dans le domaine la marbrerie funéraire près de Laval (53) depuis de nombreuses décennies. Elle possède les capacités pour effectuer tous les travaux concernant les sépultures. La prestation s’étend de la conception à l’installation ou à la restauration. Une équipe se met à la disposition des clients pour créer des gravures adaptées aux besoins.

Située dans le département de la Mayenne et la région des Pays de la Loire la commune de Laval (53) compte 52 284 habitants appelés les Lavallois et les Lavalloises. C’est une ville d’Art et d’Histoire qui possède un riche patrimoine architectural. On trouve des monuments tels que la Joie de Louis Derbré, la statue d’Ambroise Paré, Alfred Jarry et Béatrix de Gâvre.

Quelles gravures pour les tombes ?

Vous pouvez trouver une infinité de types de gravures, mais voici les plus connues afin de choisir celle qui vous plaît le plus.

  • La Xylographie

C’est la première gravure sur bois réalisée sur des plaques coupées dans le sens de la croissance de l’arbre, de sorte que l’orientation des fibres du bois déterminait l’orientation prédominante des lignes du dessin. Elle s’effectue de deux manières, selon la façon dont le bois est utilisé, selon qu’il est coupé au grain ou à la contre-fibre. Ce sont les titres donnés aux gravures respectives. Le bois est coupé dans le sens de la longueur et dans la gravure de contre-fibre dans le sens de la largeur.

  • La taille douce ou la gravure sur plaque de métal

C’est un concept qui englobe toutes les techniques dont la caractéristique est de faire graver sur une plaque de métal les lignes ou les matériaux qui donneront l’impression sur le papier (par opposition à la taille douce, ou l’art de graver en relief). Les techniques de gravure en creux sont nombreuses et variées.

Elle se décline en deux types de gravure de plaques métalliques. Tout d’abord, la gravure directe qui comprend la gravure réalisée au burin ou la gravure douce, la technique dite pointe sèche et la technique dite mediatinta ou maneranegra. Ensuite, si la gravure est réalisée de manière indirecte et que l’acide nitrique est responsable de l’action corrosive de la plaque, il en existe différents types : l’eau-forte, l’utilisation de vernis mou, l’obtention de reliefs ou la photogravure.

  • La lithographie

Elle consiste à dessiner sur la pierre calcaire puis à imprimer sur le papier par l’entremise de l’utilisation de phénomène physique du rejet des corps gras. Il y a donc quatre éléments essentiels dans l’art de la lithographie : une pierre lithographique, une matière grasse, de l’eau et une encre lithographique.

Les pierres lithographiques proviennent principalement des carrières de Solenhofen en Allemagne et se présentent sous forme de blocs rectangulaires de différentes tailles, mais généralement d’une hauteur de huit à dix centimètres. Ces pierres qui contiennent un pourcentage élevé de carbonate de chaux retiennent les substances grasses et absorbent l’eau. Ils sont également particulièrement adaptés à la gravure et leur épaisseur permet d’exécuter des centaines d’œuvres sur la même pierre, une fois que les traits précédents sont enlevés et correctement préparés.

Cette technique offre à l’artiste une série illimitée de possibilités et de ressources, puisqu’il est possible de travailler avec de multiples éléments et en même temps, elle facilite l’improvisation créative grâce à la possibilité de corriger les erreurs. Le crayon, le stylo, le pinceau, le grattoir ou la pointe sèche peuvent être utilisés pour graver la pierre.