Après le décès d’une personne et les soins de conservation, le corps doit être transporté dans une chambre funéraire, une chambre mortuaire ou au domicile du défunt. Le corps est conservé dans ces endroits jusqu’à la mise en bière. Après cela, il doit être transporté sur le lieu d’inhumation. Il est important de connaitre les règles de transport mortuaires pour ces déplacements.

Les règles de transport mortuaire à connaitre absolument

Que ce soit avant ou après la mise en bière, le respect des règles de transport mortuaire à est obligatoire. Le transport est effectué dans un véhicule spécifique, c’est pour cela que vous aurez besoin de l’aide de professionnels qui maitrisent les démarches administratives.  Ils vous aideront aussi à la préparation de l’ensemble des obsèques.

La marbrerie Pech est une entreprise de pompes funèbres à Albertville qui a déjà accompagnée plusieurs familles durant leurs premiers jours de deuil. Ce professionnel de pompes funèbres à Albertville (73) prend  en charge le transport du corps de votre défunt du lieu de décès jusqu’à la chambre mortuaire, puis jusqu’au lieu de cérémonie et d’inhumation ou de crémation. Elle respecte votre budget et vos souhaits dans toutes les interventions. Albertville est une ville appartenant au département de Savoie et à la région d’Auvergne-Rhône-Alpes. Elle a une superficie de 17,5 km 2 avec plus de 18 000 habitants. Elle est réputée par la présence de la musée d’art et d’histoire, du château de Manuel, du château Rouge ou encore par la maison à Tourelles.

Les règles du transport mortuaire avant et après la mise en bière

Le transport du corps est distingué en deux : avant la mise en bière et après.

Avant la mise en bière, le corps doit être transporté dans un endroit où la famille peut se recueillir. Ce transport doit être terminé dans les 24 heures après le décès, sauf si le corps a reçu un soin de conservation. Pour ce dernier, le délai est de 48 heures. Une autorisation du maire de la ville où a eu lieu le décès est obligatoire si le corps est transporté depuis le lieu du décès au domicile du défunt ou de sa famille.

Si le décès a eu lieu dans un établissement de santé ou une maison de retraite, un accord écrit du médecin chef du service ou du directeur est nécessaire avant la délivrance de l’autorisation par le maire. Si le décès est survenu dans un lieu public, le corps doit être transporté dans une chambre funéraire avec l’autorisation des polices ou des gendarmes. Le transport de corps avant la mise en bière nécessite une véhicule spécialisée, agréé et équipée d’un caisson réfrigérant.

Après la mise en bière, le transport du corps se fait depuis la chambre funéraire ou mortuaire ou depuis la domicile jusqu’au cimetière ou au lieu du culte. Il est effectué par des corbillards ou des voitures adaptées. Si l’endroit de l’inhumation n’est pas en dehors de la commune, aucune autorisation n’est utile. Par contre, si le corps doit être transporté dans une autre commune, il faut l’autorisation du maire de la commune où est survenu la fermeture du cercueil. Il est aussi possible d’envisager le transport aérien si le corps sera inhumé à l’étranger avec autorisation et certificat de décès.